Services juridiques au Québec

Nouvelle page Facebook pour réponse plus rapide!

Visitez notre page Facebook "Le Groupe Juridique", des avocats sont présentement en ligne pour vous répondre plus rapidement via message privé! De plus, vous pouvez nous transmettre un message texte au 514-839-6014 et un de nos avocats communiquera avec vous. Lors de votre appel à la ligne 1877 MES DROITS, si vous tombez sur la boite vocale, n'hésitez pas à contacter directement nos avocats en mentionnant Le Groupe Juridique.

Meurtre de Clémence Beaulieu-Patry: des images à glacer le sang

11/09/2017 17:30

Une bâche jaune et une couverture rouge recouvrent le corps de Clémence Beaulieu-Patry. Seul le bras droit de la jeune femme de 20 ans est visible, outre une flaque de sang laissant deviner l'horreur de l'agression.

Une bâche jaune et une couverture rouge recouvrent le corps de Clémence Beaulieu-Patry. Seul le bras droit de la jeune femme de 20 ans est visible, outre une flaque de sang laissant deviner l'horreur de l'agression. Randy Tshilumba est resté imperturbable lundi matin en regardant les photos de la scène de crime, les yeux rivés sur l'écran dans le box des accusés.

Au second jour du procès pour meurtre prémédité, l'agente Chantal Cusson, technicienne en identité judiciaire du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a présenté une centaine de photos de la scène de crime prise dans la nuit du 10 avril 2016, dans les heures suivant la mort violente de Clémence Beaulieu-Patry. Selon la thèse de la Couronne, la jeune employée du supermarché Maxi a été poignardée à 14 reprises par Randy Tshilumba, un ex-camarade de classe.

Pour préserver la dignité de la victime, les nombreuses photos de ses blessures n'ont pas été présentées au jury. Néanmoins, certaines photos montrant son corps inerte, dans le département des vêtements pour enfants du supermarché, ont été montrées. Des clichés de ce qui serait des taches de sang sur des produits en vente ont aussi été exposés.

Au cours de son procès qui doit durer cinq semaines, la Couronne entend démontrer que Randy Tshilumba, 21 ans, a planifié le meurtre de Clémence Beaulieu-Patry le soir du 10 avril 2016 vers 20h30. L'accusé se serait présenté au magasin avec un couteau de chasse dans les poches et un sac à dos contenant des vêtements de rechange et aurait poignardé la victime au dos, au cou et à la poitrine. Randy Tshilumba aurait ensuite fui les lieux pour se réfugier au Tim Hortons, près du Maxi.