Services juridiques au Québec

Nouvelle page Facebook pour réponse plus rapide!

Visitez notre page Facebook "Le Groupe Juridique", des avocats sont présentement en ligne pour vous répondre plus rapidement via message privé! De plus, vous pouvez nous transmettre un message texte au 514-839-6014 et un de nos avocats communiquera avec vous. Lors de votre appel à la ligne 1877 MES DROITS, si vous tombez sur la boite vocale, n'hésitez pas à contacter directement nos avocats en mentionnant Le Groupe Juridique.

Services frontaliers: les règlements seront appliquer rigoureusement

11/08/2017 16:06

L'Agence des services frontaliers du Canada avertit les Haïtiens qui arrivent massivement au Québec depuis quelques semaines que «traverser la frontière illégalement, ce n'est pas un laissez-passer pour le Canada».

L'Agence des services frontaliers du Canada avertit les Haïtiens qui arrivent massivement au Québec depuis quelques semaines que «traverser la frontière illégalement, ce n'est pas un laissez-passer pour le Canada».

En point de presse à Saint-Bernard-de-Lacolle vendredi après-midi, Patrick Lefort, directeur général régional de l'ASFC, a rappelé qu'il existe «des règlements rigoureux en matière d'immigration» au Canada et que ceux-ci seront appliqués.

Des données provenant du gouvernement canadien révèlent d'ailleurs que seulement 50% des demandes d'asile déposées par des Haïtiens en 2015 ont été acceptées.

Du 1er au 7 août seulement, 1798 personnes ont traversé clandestinement la frontière canado-américaine au Québec.

 

La très vaste majorité de ces demandeurs d'asile sont des Haïtiens qui fuient les États-Unis de crainte de se faire expulser par l'administration de Donald Trump.

M. Lefort a indiqué que des effectifs supplémentaires provenant des quatre coins du pays seront déployés à Saint-Bernard-de-Lacolle dans les prochains jours afin d'appuyer les douaniers qui sont surchargés.

La Commission de l'immigration et du statut de réfugié du Canada a pour sa part mentionné qu'elle créera une équipe spéciale d'agents chargée de traiter exclusivement les demandes d'asile déposées au Québec.

Vingt agents formeront cette nouvelle équipe de travail, qui devrait entrer en fonction le mois prochain.

La Commission de l'immigration assure que l'ajout de personnel pour traiter spécifiquement les demandes déposées au Québec ne signifie en aucun cas que ces demandes seront traitées de manière prioritaire.

Par ailleurs, quelque 110 militaires canadiens, provenant principalement du Royal 22e Régiment de la base de Valcartier, se trouvent toujours à Saint-Bernard-de-Lacolle pour compléter l'installation d'un campement temporaire.

Vendredi après-midi, l'armée avait érigé 32 tentes modulaires équipées de plancher de bois, de chauffage et d'électricité. La capacité d'accueil du campement était alors de 512 personnes, rapporte la lieutenante de vaisseau Éliane Trahan qui se trouve à Saint-Bernard-Lacolle.

La Croix-Rouge canadienne, qui assure la gestion du camp depuis jeudi, a installé sur place des toilettes chimiques. Des douches ont été commandées et devraient arriver incessamment, assure le porte-parole Carl Boisvert.

Malgré des informations contradictoires qui ont circulé en début de journée, la Croix-Rouge maintient qu'aucun cas de gastroentérite n'a été identifié sur le site. «La tente d'isolement n'est pas utilisée pour l'instant», soutient M. Boisvert qui confirme toutefois quatre cas de diarrhée.