Services juridiques au Québec

Nouvelle page Facebook pour réponse plus rapide!

Visitez notre page Facebook "Le Groupe Juridique", des avocats sont présentement en ligne pour vous répondre plus rapidement via message privé! De plus, vous pouvez nous transmettre un message texte au 514-839-6014 et un de nos avocats communiquera avec vous. Lors de votre appel à la ligne 1877 MES DROITS, si vous tombez sur la boite vocale, n'hésitez pas à contacter directement nos avocats en mentionnant Le Groupe Juridique.

Un homme accusé pour des attouchements sur la ligne Montréal-Delson

14/07/2017 15:42

Un résidant de Saint-Constant a été arrêté pour s'être livré à des attouchements sexuels non consensuels sur deux femmes cet été dans des autobus reliant Montréal et Delson, sur la Rive-Sud.

Un résidant de Saint-Constant a été arrêté pour s'être livré à des attouchements sexuels non consensuels sur deux femmes cet été dans des autobus reliant Montréal et Delson, sur la Rive-Sud. Les policiers croient maintenant qu'il pourrait avoir fait d'autres victimes.

Giovanni Akplogan, 38 ans, a été épinglé par les agents de la Régie intermunicipale de police Rousillon, mercredi, alors que l'autobus dans lequel il prenait place arrivait au stationnement incitatif du boulevard Georges-Gagné, à Delson, en provenance du 1000 de la Gauchetière, à Montréal.

Il venait tout juste d'être dénoncé par une victime. Le modus operandi était le même qu'un événement survenu sur le même trajet d'autobus au moins de juin: une dame avait alors rapporté qu'un homme assis à ses côtés avait posé la main sur sa cuisse, près de son entrejambe, sans son consentement. La dame avait enlevé la main du suspect, qui n'avait pas réagi.

Giovanni Akplogan a comparu au palais de justice de Longueuil hier. Il est accusé de deux chefs d'agression sexuelle. Mais les enquêteurs des Crimes majeurs de la Sûreté du Québec, qui ont pris le dossier en charge depuis l'arrestation, ont des raisons de croire que d'autres événements pourraient ne pas avoir été portés à leur attention.

 

Ils demandent à quiconque possède des informations à ce sujet de les contacter.